<iframe src="https://www.googletagmanager.com/ns.html?id=GTM-KFJHN6X" height="0" width="0" style="display:none;visibility:hidden"></iframe>
Accéder au contenu

Mademoiselle Bio: Produits et avis consommateurs

Mademoiselle Bio avis

Mars 2002 Vacances en Californie, c’est le choc culturel : pourquoi tant de bio ? C’est l’incompréhension.La fondatrice de Mademoiselle Bio attribue ce phénomène à la mal bouffe à l’américaine.2005 -2006: la fondatrice de Mademoiselle Bio a rejoins une AMAP en création, un vrai retour aux sources, à la terre dans cette grisaille parisienne. Pour ceux qui ne connaissent pas les AMAP, il y a le site de AMAP du moulin des lapins.Suite à cela elle envisage de très nombreuses pistes : de l’ONG à la création d’entreprise, tout y passe. Le plus évident s’impose à La fondatrice de Mademoiselle Bio : faire son métier au service du développement durable. Autrement dit, créer sa propre marque de cosmétiques bio-équitables. Le changement de mentalité n’est pas complètement opéré. Elle raisonne encore comme un cadre chez le leader du marché. Ses ambitions sont démesurées : il la faut innover scientifiquement avec des actifs bio-équitables. La fondatrice de Mademoiselle Bio travail sur le sujet de nombreux mois, aidée d’une direction scientifique costaud. Son business plan bouclé, elle se rends compte que les besoins financiers sont énormes, les risques majeurs et la pression considérable…. Un peu trop pour une seule femme. Elle envisage l’association pour partager les risques, les soucis … Cela ne se fait pas. Et tout à coup, elle décide de mesurer ses ambitions, faire un projet à son échelle : Mademoiselle Bio voit le jour le fin juin 2006. Découvrez les produits de la marque Mademoiselle Bio et partagez votre avis avec nous !

  • 10 avis
  • 3.89 sur 10 produits

Les derniers avis Mademoiselle Bio

Mademoiselle Bio - Description de la marque :

Mars 2002 Vacances en Californie, c’est le choc culturel : pourquoi tant de bio ? C’est l’incompréhension.La fondatrice de Mademoiselle Bio attribue ce phénomène à la mal bouffe à l’américaine.2005 -2006: la fondatrice de Mademoiselle Bio a rejoins une AMAP en création, un vrai retour aux sources, à la terre dans cette grisaille parisienne. Pour ceux qui ne connaissent pas les AMAP, il y a le site de AMAP du moulin des lapins.Suite à cela elle envisage de très nombreuses pistes : de l’ONG à la création d’entreprise, tout y passe. Le plus évident s’impose à La fondatrice de Mademoiselle Bio : faire son métier au service du développement durable. Autrement dit, créer sa propre marque de cosmétiques bio-équitables. Le changement de mentalité n’est pas complètement opéré. Elle raisonne encore comme un cadre chez le leader du marché. Ses ambitions sont démesurées : il la faut innover scientifiquement avec des actifs bio-équitables. La fondatrice de Mademoiselle Bio travail sur le sujet de nombreux mois, aidée d’une direction scientifique costaud. Son business plan bouclé, elle se rends compte que les besoins financiers sont énormes, les risques majeurs et la pression considérable…. Un peu trop pour une seule femme. Elle envisage l’association pour partager les risques, les soucis … Cela ne se fait pas. Et tout à coup, elle décide de mesurer ses ambitions, faire un projet à son échelle : Mademoiselle Bio voit le jour le fin juin 2006.

Découvrez les produits de la marque Mademoiselle Bio et partagez votre avis avec nous !

messenger